Calme et sérénité dans les montagnes de l’Atlas

304584_2411868064628_2067300139_n

Il suffit de s’éloigner un peu de Marrakech pour découvrir un paysage surprenant : celui des montagnes du haut Atlas occidental.

Toujours à bord de notre Kangoo flamboyante – on ne change pas une équipe qui gagne – nous rejoignons la vallée de l’Ourika, au sud de Marrakech puis nous empruntons la route d’Imlil. Nous traversons Asni, petite ville berbère et Moulay-Brahim où les femmes viennent accrocher des rubans aux branches des arbres dans l’espoir d’accueillir bientôt un enfant. Nous continuons encore notre chemin sur la route d’Amizmiz pour rejoindre enfin le magnifique lac de Lalla-Takerkoust.  

298985_2411865424562_22612904_n

Le paysage, aux couleurs ocres, prédomine et invite à une longue contemplation. Nous nous arrêtons au Flouka, Auberge et Restaurant du lac, vaste restaurant qui surplombe un décor superbe. Adresse raffinée mais la note est salée.

302274_2411866264583_1614884613_n

Nous remontons dans notre voiture et nous nous engageons sur la route du Tizi-N-Test que le Guide du Routard décrit comme l’une des plus belles et des plus impressionnantes routes de montagnes du Maroc. Nous descendons jusqu’à Ijoukak afin d’observer les coloris envoutants du paysage mais le temps file à une allure folle et nous décidons de faire demi-tour afin de rejoindre Marrakech avant que la nuit ne tombe.

317554_2411861344460_1904894582_n

Vers le Grand Sud marocain : Essaouira

Lors de notre voyage à Marrakech, nous avons décidé de nous rendre dans la ville que le Guide du routard présentait comme le Saint-Malo marocain : Essaouira. Drôle de comparaison penserez-vous et pourtant …

A bord de notre Kangoo flamboyante, nous effectuons les 172 kilomètres qui séparent les deux villes, croisant sur notre passage des compagnons de route extraordinaires.

299365_2411924586041_404898655_n

Une nuée de mouettes se dissipe et nous apercevons Essaouira qui se dresse, majestueuse, devant nous.

Après avoir garé notre voiture dans un drôle de parking en terre où le frein à main n’est pas de mise puisque les véhicules y sont déplacés, au fil de la journée, selon l’affluence, nous rejoignons le port qui se trouve derrière les remparts.

307560_2411921705969_728196881_n

Puis, nous nous aventurons dans la médina, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, bien plus calme et accueillante que celle de Marrakech puisque les engins à moteur y sont proscrits.

Notre estomac criant famine, nous faisant halte au Nectar, un petit restaurant qui se tient dans un coin de la place Khaima, où nous savourons un tajine raisins secs et oignons caramélisés diablement copieux et divinement bon.

C’est rassasiés que nous nous dirigeons vers la magnifique plage d’Essaouira qui s’étend à perte de vue. Nous sommes loin de Marrakech. Le temps s’écoule avec une lenteur très appréciable.

297508_2411920065928_1983100952_n

Nous optons pour une balade dans la ville puis nous retrouvons notre Kangoo de compétition et c’est le cœur lourd que nous disons adieu à Essaouira.

 311769_2411926906099_1750306652_n